Un avenir meilleur est-il possible ?

avenir meilleur

21 Mai Un avenir meilleur est-il possible ?

Vers un avenir meilleur ?

Il est à coup sûr possible de se gâcher la vie.
Je l’ai démontré dans mon livre « Libérez-vous des pensées toxiques * ».
Il suffit par exemple d’oublier les bons moments, de grossir ses difficultés, ou de se croire responsable d’événements négatifs dont on n’est pas la cause…
Donc, à l’inverse, si les pensées ont le pouvoir de nous gâcher la vie, elles peuvent également l’embellir.
Nos pensées sont à nous, nous pouvons les modifier. Il est donc possible de se préparer un avenir meilleur !

*coécrit avec Virginie Lanouguère-Bruneau et illustré par Didier Vacheron.

Comment favoriser cet avenir meilleur ?

 Il s’agit de se programmer positivement : Si demain je passe un concours, j’ai beaucoup plus de chances de l’avoir si je crois en mes chances de réussite.
Si mon regard est tendu vers la beauté des paysages par exemple, je vais inconsciemment la repérer plus facilement.
Je vais y être plus sensible qu’une personne persuadée que tout est moche.
Si mon rêve est de vivre dans un région particulière et que je crois que cela est possible, je saurai saisir les moindres détails qui me permettront de réaliser mon rêve.
Notre attention, focalisée vers ce qu’on recherche, permet de faire advenir ce qui nous arrive.
ET CA MARCHE !!!

Le principe de réalité

Je n’oublie pas que tout n’est pas rose dans la vie.
Et que nous n’obtenons pas toujours tout ce que nous voulons quand nous le voulons.
Le fait de se vouloir du bien et de croire que c’est possible  n’est pas contradictoire avec le principe de réalité.
L’important c’est de comprendre qu’on a toujours plus de chance que les choses se passent bien si on y croit vraiment.

Les ingrédients d’un avenir meilleur

Il s’agit donc
– d’accepter la réalité telle qu’elle est
– tout en privilégiant l’aspect positif des choses
.
Si je prends l’exemple très classique du verre à moitié vide ou à moitié plein, les 2 options sont vraies, mais la deuxième nous apportera plus de satisfaction.
de visualiser de la façon la plus précise possible ce que l’on souhaite
d’imaginer ce que l’on ressentira une fois l’objectif atteint.

L’image du mois

Pour ce mois-ci, j’ai choisi la phrase suivante, illustrée par Didier Vacheron : En mai, je crois en mes projets.
Vous pouvez remarquer sur l’image que Paule, notre personnage, a dessiné ce qu’elle désirait  sur un grand panneau. Visiblement, elle veut faire un grand voyage sous les tropiques.
Je vous invite à faire comme elle : dessinez ou découpez dans des journaux les scènes que vous aimeriez vivre concrètement.
Le but est de faire des projections agréables et enthousiasmantes. Cela optimisera vos chances d’être satisfait de ce qui se passe dans votre vie.

Pourquoi ne pas essayer ? Il n’y a rien à perdre et tout à gagner !

Avez-vous expérimenté avec succès cette manière de fonctionner ? Pouvez-vous nous le partager dans l’espace d’échange ci-dessous ?

4 Commentaires
  • Brossier Olivier
    le 20:52h, 22 mai Répondre

    Bonjour
    Encore une fois la vision que vous donné nous permet de rester positif, dans un monde de brut…
    Merci
    Bien sincèrement
    Olivier

    • Elisabeth Aubret-Hunsinger
      le 09:49h, 24 mai Répondre

      Merci beaucoup à vous Olivier.
      Unissons-nous (par l’esprit) et ne cédons pas aux sirènes du pessimisme !!!
      Je vous souhaite tout le meilleur !
      Bien amicalement

  • marie françoise
    le 12:02h, 23 mai Répondre

    qu’elle coïncidence ! depuis quelques temps déjà, j’i décidé de voir la vie du bon côté et de faire des projets y compris sur le long terme. il faut dire aussi que j’ai moins de contraintes familiales ; mes enfants sont grands, mes aïeux, hélas, ne sont plus là; je n’ai en quelque sorte que moi à penser; mon travail m’occupe c’est vrai mais j’ai quand même beaucoup de temps libre et peu de contraintes;
    je fais donc des projets et pour éviter de m’éparpiller car parfois mes pensées vont trop vite et s’emballent je me suis fait un joli cadre, avec des polices de caractères différentes et des caractères plus ou moins gros avec tous mes projets petits et grands : cela va de « acheter des rosiers; » en passant par « virer les vieilles armoires » jusqu’à des projets plus importants comme « refaire la salle de bain » ou « acheter une vieille maison que j’aime bien et qui est à vendre (mais là je rêve car à part gagner au loto….); j’ai aussi le petit rêve modestes comme, sur le même modèle que le précédent, faire une jolie liste de livres que je veux acheter….
    cette façon positive d’agir me permet aussi de mieux appréhender le temps qui passe, le vieillissement : faire des projets comme ça sur plusieurs années est stimulant. ça fait rire mes enfants « tu vois loin » s’ils savaient… je vois plus loin encore en me disant « quand je serai à la retraite… ». je trouve qu’avoir des projets pour embellir sa vie donne du peps, de la motivation …. donc vive les projets, petits et grands pour embellir la vie

    • Elisabeth Aubret-Hunsinger
      le 10:02h, 24 mai Répondre

      Quelle belle mise en oeuvre de vos intuitions et de vos désirs !!!
      Et chapeau-bas de mettre ça en oeuvre par vous-même !
      Dans les groupes que j’anime, nous nous entraidons à faire advenir cela, par la force de la stimulation et de l’entraide.
      Merci pour ce magnifique témoignage de vie.

Publier un commentaire
Votre adresse e-mail restera confidentielle. Indiquer votre site internet est optionnel.

Sur les traces du dragon qui déchiiire, découvrez les 7 clés d’or qui feront de vos faiblesses, une force.

Veuillez laisser ce champ vide.

Votre adresse e-mail ne sera jamais divulguée à un tiers.​​

Un week-end pour soi

Deux jours pour dire stop à la routine

LES 14 ET 15 OCTOBRE 2017

Près de Vichy

Par la Gestalt-thérapie, je vous propose un travail sur vos talents et vos freins pour libérer vos énergies.

En savoir plus