Le sourire vous va si bien !

Qu’est-ce qui est à notre portée à tout moment, du jour ou de la nuit, qui se met en place avec une facilité déconcertante, qui ne coûte rien et qui peut rapporter gros, du sentiment de satisfaction aux relations épanouies ?

le sourire vous va si bien
image 123rf

Je devine un sourire se dessiner sur vos lèvres … Oui, c’est bien cela, il s’agit du sourire !

Fonction simple et élémentaire,  le sourire est l’allié incontournable de la vision positive et de la satisfaction ressentie, ainsi que de notre bonne qualité de relation aux autres.

J’ai donc souhaité mettre en valeur à travers cet article cette faculté que nous avons tous et dont nous pouvons user quand bon nous semble pour se sentir mieux, se donner de la joie et de la légèreté ou manifester bonheur et complicité.

Qui es-tu bienfaisant sourire ?

Le sourire n’est pas uniforme et il y a toutes sortes de sourires. Généralement très positifs, on en trouve également des crispés, des tendus, des contraints … ou même des énigmatiques comme le célébrissime sourire de Mona Lisa.

le sourire de la Joconde

 

Il varie selon les époques et les cultures.
Si le sourire est un symbole universel de positivité, il est toutefois diversement apprécié selon les éducations en vigueur. Il semble que dans des sociétés très hiérarchisées et moins ouvertes à la différence, il peut passer pour de la naïveté simpliste, un manque de sérieux, voire de la provocation. Il importe donc de connaître les codes des lieux où l’on se trouve pour entrer en relation harmonieuse avec les autres.
On constate par exemple que pour les occidentaux, le sourire est surtout manifesté par la forme de la bouche, en croissant, vers le haut par les émoticônes (courte figuration symbolique d’une émotion ou d’un état d’esprit). Alors que pour les asiatiques, les émoticônes exprimant un sentiment de joie s’appuieront plutôt sur la forme des yeux.

le sourire occidentalimage Pixabay

L’important pour nous est de constater que lorsqu’on est heureux, un sourire se dessine automatiquement sur notre visage. Les 17 muscles sollicités collaborent pour élever les coins de notre bouche. Et le « vrai » sourire, celui qui ne cherche pas à dissimuler un sentiment plus sombre, vient plisser le coin des yeux.

Le sourire est un si bon allié qu’il dispose de toute une gamme de nuances que nous pouvons utiliser en fonction du réel état de ressenti du moment, nous pouvons le réguler à notre guise. Il est un instrument d’une grande finesse avec lequel nous pouvons décliner beaucoup de gammes de nos émotions.

Le sourire nous socialise efficacement. Il est très communicatif et se propage aisément.
On peut sourire intérieurement, mais le sourire apparaît beaucoup plus fréquemment dans l’interaction avec les autres. Et l’on a observé qu’un bébé qui sourit et n’obtient pas de réponse adaptée (un sourire en retour) se met à pleurer.

Ce que le sourire nous apporte

Prenez le temps de sentir la différence de vécu lorsque vous êtes face à un visage souriant, et lorsque vous vous trouvez devant un visage impassible  ou triste.
N’avez-vous généralement pas plus envie de vous retrouver avec des personnes souriantes ?

sourire ou pas
image 123RF

L’émotion, le partage des ressentis nous met en lien, et le sourire produit clairement du bien-être. Sourire produit ces fameux neurotransmetteurs du bonheur : endorphines et dopamine (et ceci même si le sourire n’est pas spontané !)

On peut dire du sourire qu’il est le contraire du stress.

Attention simplement aux sourires forcés, le plus souvent utilisés dans le monde du travail, un sourire qui ne serait pas en adéquation avec le vécu réel de la personne. A la longue il rend malade car l’organisme est maltraité, il est clivé, ses besoins ne concordent plus avec ce qu’il exprime. Il importe à ce moment-là de prendre du recul et de se demander si ses choix sont justes, s’il ne faudrait pas changer drastiquement quelque chose dans son existence.

Action !

Je vous invite maintenant à prendre un temps de calme intérieur, quelques respirations profondes, sans forcer, puis laisser se dessiner un sourire sur votre visage en laissant remonter des images qui sont agréables pour vous (de bons souvenirs, des projets enthousiasmants ou simplement la joie de sentir la vie circuler en vous à travers la respiration qui va et qui vient)

Constatez le bien que cela vous fait.

Pour renforcer encore ce moment, ancrez-le c’est-à-dire touchez par exemple une partie de votre main gauche avec votre main droite. Ce point pourra être réactivé à n’importe quel autre moment de la journée et permettra de vous ramener à la sensation agréable de cet instant. Il suffira de refaire le geste que vous avez fait au moment du sentiment de bien-être.

Il nous appartient de faire vivre en nous les aspects positifs que nous oublions trop souvent.
C’est notre responsabilité sacrée vis-à-vis de soi-même et du monde.
Si l’on n’est pas enclin à sourire naturellement, cela s’apprend, sans forcer, s’habituer à voir les belles choses, sourire timidement dans un premier temps puis plus largement dès que c’est possible, observer les effets produits sur les autres encouragera à continuer.

Ma mère me disait toujours : il faut souffrir pour être belle.
Je vous propose aujourd’hui une nouvelle version de cette maxime : il faut sourire pour être belle 😉

Le sourire est un baume pour le cœur, un parfum de bonheur, un faiseur de beauté, une lumière cent pour cent gratuite et écologique … pour soi-même et pour les autres.
Pourquoi s’en priver ?
Je vous propose de ne pas attendre d’être heureux pour sourire, mais plutôt de sourire pour être heureux. Et la spirale montante pourra se dérouler … jusqu’au ciel !

N’attendez plus, si le cœur vous en dit, partagez-nous votre sourire dans les commentaires ci-dessous et …

Vous voulez surmonter les difficultés ? Souriez !

Merci d'avoir lu cet article. Pour en recevoir d'autres facilement, abonnez-vous gratuitement à l’Elisalettre, la missive consacrée à votre bien-être, à travers les yeux d’Elisabeth !

Et recevez en plus mes conseils directement dans votre boîte mail chaque mardi ! Si cela ne vous convient pas, vous pourrez vous désabonner en un clic.

20 Commentaires

  • JOE
    le 13:16h, 15 mai Répondre

    Il est vrai que le sourire sincère apporte à soi (zénitude) et aux autres (envie de communiquer) je l’expérimente régulièrement…. Mais il faut bien reconnaître aussi que certains sont totalement hermétiques au message et quelques uns adoptent même une attitude de crainte….. ben oui, on a pas l’habitude. Ce qui est le plus » kiffant » ce sont les tous petits qui répondent spontanément à la sollicitation du sourire et ensuite recherche le contact visuel de façon insistante. Souriez, faites vous du bien et faites du bien aux autres.

  • Elisabeth Aubret-Hunsinger
    le 14:27h, 15 mai Répondre

    Merci beaucoup Joé pour ce beau retour.
    Cest vrai que le sourire peut étonner ou peut-être même intruser carrément certaines personnes ?
    Alors dosons ! Copions la Joconde, à petites doses, on peut peut-être gagner la bataille du sourire ? 🙂

  • ma
    le 14:28h, 15 mai Répondre

    Et pour François Cheng : « Par-delà les paroles, un regard, un sourire suffisent pour que chacun s’ouvre au mystère de l’autre, au mystère tout autre. »

    • Elisabeth Aubret-Hunsinger
      le 14:40h, 15 mai Répondre

      Ma, je pense que vous savez à quel point votre commentaire me touche.
      Quel merveilleux trésor décidément que le sourire !

  • Colette
    le 14:45h, 15 mai Répondre

    Voici quelques belles citations :

    Le sourire est l’institut de beauté du visage. Le livre de la déraison souriante – Robert Sabatier

    Un sourire ne coûte rien, mais il rapporte beaucoup ; il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne. Citation de célébrité Frank Irving Fletcher

    Le sourire est le parfum du bonheur, quand le bienheureux le met, le triste le sent. Citation d’internaute Salim Boudiaf Étudiant, La Lecture, Belgique, Charleroi

    Le sourire que tu envoies revient vers toi. Proverbe Hindou

  • Elisabeth Aubret-Hunsinger
    le 14:49h, 15 mai Répondre

    Merciiiii Colette ; je crois bien que le sourire que tu m’as envoyé est en train de revenir vers toi
    Hop, tu l’attrapes 🙂 ?

  • Isabelle
    le 14:54h, 15 mai Répondre

    Une très belle lettre, comme d’habitude, un vrai plaisir de te lire et d’approuver ces vérités que tu nous rappelles. Je pratique beaucoup le sourire, même si j’ai perdu mon « miroir social » avec la vue! Je ressens maintenant la « posture sourire » des personnes que je croise ou rencontre, peut-être parce que celle-ci correspond à une certaine vibration que je reçois de l’autre…On me dit souvent que j’ai un très joli sourire et cela me le fait grandir encore parce qu’il a été reconnu et accueilli avec bienveillance! Pas facile toutefois d’avoir le sourire spontané, lorsque tu te concentres avec ta canne blanche dans la rue pour ne pas tomber ni rencontrer d’obstacles; un peu plus facile avec la chienne-guide qui est aussi un excellent médiateur de sourire!
    Oui, le sourire est une posture qui rend heureux, nous-mêmes et aussi les autres; c’est une dynamique de vie qui met du soleil dans le coeur et réchauffe nos corps.
    Encore mille mercis à toi Elisabeth!
    Isabelle

  • Elisabeth Aubret-Hunsinger
    le 16:07h, 15 mai Répondre

    Un grand merci Isabelle pour ton touchant témoignage.
    Je suis heureuse que tu saches ressentir le sourire sans le voir, à travers ses vibrations !
    Les problèmes que tu évoques à travers ton handicap sont à prendre en compte bien sûr.
    Et je pense qu’ils nous rappellent qu’il n’est pas une bonne idée d’attendre que ce qui nous entoure nous fasse sourire.
    Mieux vaut trouver le sourire en nous. Si l’extérieur nous veut du bien, tant mieux. Mais si ce n’est pas le cas, gardons notre lampe du sourire allumée.
    Elle saura nous réchauffer.
    Je t’embrasse
    (et une carresse à la chienne !)

  • Véro de Bleau
    le 18:33h, 15 mai Répondre

    Le sourire n’est pas que deux lèvres qui remontent vers les oreilles.
    C’est le soleil sur le visage. Il fait briller les yeux, ouvrir et chauffer le coeur. Il apaise. Et ouvre beaucoup de portes. Même la grisaille n’arrive pas à le ternir.
    Les grincheux ne savent pas ce qu’ils ratent

    • Elisabeth Aubret
      le 20:08h, 15 mai Répondre

      Héhé Véro de Bleau, je vais vous engager dans la brigade des sourires !
      C’est vrai que le schtroumpf grognon se punit lui-même.
      Il ne tardera pas à nous rejoindre !

  • Ma à Tahiti
    le 19:53h, 15 mai Répondre

    Merci Elisabeth pour ce sourire dessiné complétés par les autres colorés plus haut dans le courrier. Le sourire est pour moi comme une porte qui ouvre sur un possible, une relation, un lien, comme une fleur, aussi, il signe la beauté, une douce joie, est gratuit comme la beauté de cette fleur, de la rose qu’on ne peut jamais vraiment saisir tant sa vie est courte mais donnée, offerte sans attendre de retour.

    Merci d’entrevoir tous vos sourires en dépit des difficultés et souffrances du monde, des votres, ils font briller la lumière de la vie !

    • Elisabeth Aubret
      le 20:06h, 15 mai Répondre

      Je me disais justement Ma à Tahiti que les commentaires sont si inspirants que je pourrais faire un nouvel article en insérant tous vos magnifiques apports !
      Et oui, il y a aussi la gratuité du sourire !!!
      Merci à vous pour cette beauté que vous nous apportez 🙂

  • Virginie Lanouguère-Bruneau
    le 08:39h, 17 mai Répondre

    Enfin un soin gratuit !!

  • martine
    le 17:34h, 17 mai Répondre

    Merci Elisabeth pour le beau sourire que tu nous offres pour éclairer nos journées…. Quel beau cadeau, le sourire qui se donne aux autres, comme une lumière. Dans mes cours de yoga, j’invite les participants à sourire, y compris un sourire intérieur, dans les postures parfois difficiles, plutôt que d’être dans « l’effort » ou la crispation. Et ce semblait difficile devient soudainement simple et léger.

    • Elisabeth Aubret
      le 19:49h, 17 mai Répondre

      Merci beaucoup Martine, le sourire intérieur, écho de notre centre profond ? …
      Puissions-nous toujours le garder. Il est vrai que le yoga participe à nous le faire étinceler 😉
      Tiens, tu me donnes une idée : je prends comme objectif pour les jours prochains de prendre soin et de raviver si besoin mon sourire intérieur.
      Merci encore d’avoir laissé ton commentaire 🙂

  • Alexandrine
    le 10:27h, 18 mai Répondre

    Bonjour Elisabeth,
    Oui le sourire est précieux .
    C’est un plaisir intense de le recevoir de personnes rayonnantes.
    Parfois, je doute du mien où il me semble si enfoui par le passé…il faut que je m’entraîne !!

    • Elisabeth Aubret
      le 10:36h, 18 mai Répondre

      Hah oui, entraînement obligatoire !
      Et je vais pouvoir y veiller personnellement … Tu en as de la chance 😉

  • Sylviane Neumeier
    le 13:19h, 18 mai Répondre

    Cela fait longtemps que nous nous sommes vu, mais je n’ai pas oublier nos séances. Merci encore

    • Elisabeth Aubret
      le 13:41h, 18 mai Répondre

      Sylviane, vous faites naître chez moi plusieurs types de sourire :
      Tout d’abord un très large parce que évidemment je sais bien tout ce que nous avons traversé et travaillé.
      Un plus en demie-teinte parce que c’est une époque révolue. Parce que parfois, vos compagnies me manquent.
      Parce que parfois, j’ai peur de ne plus pouvoir donner tout ce que j’ai et dont je connais l’intérêt pour vos croissances.
      Je ne suis pas inquiète avec vous. Je sais que vous savez trouver de bons lieux pour poursuivre votre chemin.
      Cela me redonne le sourire !
      Le fait que je puisse continuer d’une autre manière sur internet me donne aussi beaucoup de joie.
      Je crois profondément que nous sommes faits pour le bonheur, moi y compris. Et même si ce n’était pas le cas, je contnuerai à oeuvrer à ça.
      Donc je ne peux que garder le sourire ! Et continuer à croire en nos bonnes étoiles 🙂
      Merci beaucoup Sylviane pour ce petit coucou.
      Sourions !

  • castille magali
    le 20:42h, 25 mai Répondre

    Bonjour,

    Internet est enrichissant, découverte sur découverte ! Come tout élément il y qualités est défauts ! Continue à prendre soin de toi.

    Oui effectivement, le sourir est magnifique, une lumière, une joie puissante ! J’avais un sourir de lumière, de joie enfant que j’ai perdu entre temps face aux gens qui avaient cette croyance qu, il faut souffrir pour être heureux, et ceux qui sont faché après la lumière, la joie et le sourire parce qu’ils n’ont pas connu cet aspect de la vie ou par jalousie ou par loyautés aux blessures familiale ! je le retrouve aujourd’hui après avoir subi torture spychologique, souffrance, ce que ces personnes ont subi dans leur enfance. Je ne leur enveux pas, grâce eux j’ai pu approndir, l’empatie, la compassion, la connaissance, mieux comprendre leur passé en le mettant dans le contexe,accepter, lacher prise, pardonner et le sourir revient.
    Le changement est bénéfique, j’ai une personalité qui aime le changement ! j’aime de temps en temps la routine en tant que point d’apppuie pour se ressourcer autrement et repartir sur un autre chemin. Le changement peut être une source pour ce recharger come le point d’appuie.
    Bis tendresse

    • Elisabeth Aubret
      le 06:19h, 26 mai Répondre

      Merci Magali.
      Je vois qu’il t’a fallu faire un travail approfondi de compréhension pour garder le sourire ?
      Comprendre et pardonner, ainsi que se pardonner sont de puissants leviers du sourire en effet.
      Cela demande du courage !

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Indiquer votre site internet est optionnel.

Bienvenue sur votre chemin de vie !

Pour faire le parcours dans les meilleures conditions, je vous ai préparé un livret gratuit bien aidant : mon guide des 10 points de repère pour savoir vous orienter dès maintenant.

+ chaque semaine, des conseils et du soutien pour traverser les obstacles et garder le cap.